Problèmes et solutions pour entretenir votre composteur

Table des matières

Le compostage est une aventure passionnante, mais ce n’est pas une science exacte. Une mauvaise utilisation de votre composteur ou quelques petites erreurs peuvent rapidement conduire à des conséquences désagréables, telles que mauvaises odeurs ou présence de nuisibles. Pas de panique, à chaque problème sa solution. Il n’y a presque aucune situation qui n’est pas réversible. Ce n’est donc pas le moment d’arrêter le compostage, mais juste celui de procéder à quelques petits ajustements. Nous avons synthétisé pour vous les problèmes les plus courants, les causes possibles et les solutions adaptées, et ce quel que soit votre type de composteur (Bokashi, lombricomposteur, ou composteur extérieur traditionnel). Suivez le guide !

Problèmes et solutions d’un composteur Bokashi

Pour rappel, un composteur Bokashi fonctionne grâce au processus de fermentation : vos déchets sont décomposés par des micro-organismes dans un milieu anaérobie (= sans air). Le procédé de fermentation dégage une mauvaise odeur au bout d’une vingtaine de jours. Rassurez-vous, cette odeur ne sortira pas du seau de votre Bokashi grâce à son couvercle hermétique. Lorsque vous commencez à sentir cette mauvaise odeur (au moment d’introduire de nouveaux déchets), il est temps de vider votre composteur. Vous pouvez à ce moment-là mélanger votre produit de compost à la terre et en nourrir votre jardin ou vos plantes. Même si l’utilisation d’un Bokashi est plutôt simple, voici la liste des aléas qui peuvent survenir :

Mon Bokashi dégage une mauvaise odeur

Explication 1 : Vous n’introduisez pas assez d’activateur entre chaque couche de déchets. S’il n’y a pas d’activateur, il n’y a pas de micro-organismes pour procéder à la fermentation de vos déchets. Par conséquent, les déchets pourrissent et se mettent à sentir mauvais. Solution : Mettez une plus grande quantité d’activateur (une bonne poignée) à chaque introduction de déchets.             

Explication 2 : Il fait très chaud dehors. Si la température extérieure est très élevée, le processus de fermentation sera accéléré et les mauvaises odeurs arriveront plus rapidement. Solution : en cas de température élevée, videz votre composteur plus régulièrement. Videz le également avant de partir en vacances.

Explication 3 : Stagnation du compost ou du jus de compost. Si cela fait plus de trois semaines que vous n’avez pas vidé votre composteur ou que vous n’avez pas extrait le jus de compost, alors la mauvaise odeur peut venir de cette raison. Solution : videz votre composteur.

J’ai encore des gros morceaux de déchets dans mon compost

Explication : C’est normal ! Dans un Bokashi, vous obtiendrez un compost humide dans lequel se trouve encore des morceaux des matières compostées. Le compost est visuellement différent que dans un composteur bois ou composteur plastique où les déchets disparaissent en totalité pour laisser la place à une terre grumeleuse. Pour éviter d’avoir de trop gros morceaux et un compost difficile à utiliser par la suite, prédécoupez au maximum les déchets que vous introduisez dans votre Bokashi, et veillez à bien tasser à chaque fois.

J’ai de la moisissure dans mon compost

Explication 1 : Si la moisissure est blanche, c’est normal, surtout si vous avez laissé votre Bokashi sans l’ouvrir pendant plusieurs jours. Ce sont vos micro-organismes qui travaillent. Lorsqu’il y a des moisissures et champignons, votre compost est prêt à être utilisé.

Explication 2 : Si la moisissure est noire, en revanche, ce n’est pas normal. Cela peut venir d’une trop grande introduction d’air dans le Bokashi, qui est sensé fonctionné avec le moins d’air possible (processus anaérobie). Solution : Videz le contenu de votre Bokashi dans la terre, saupoudrez avec de l’activateur, couvrez avec de la terre, et laissez vos déchets se décomposer plusieurs jours. Pour la suite, veillez à bien fermer hermétiquement le couvercle et le robinet de votre Bokashi. 

Je ne récolte pas d’engrais liquide

Explication 1 : Le liquide de fermentation peut mettre plusieurs semaines avant d’être produit. En revanche, si cela fait plus d’un mois et que vous n’avez toujours aucun jus, ce n’est pas normal. Vérifiez dans un premier temps que le robinet n’est pas obstrué.

Explication 2 : L’absence de jus peut venir d’un problème de température : s’il fait trop froid (< 5°C), le processus de fermentation ralentit fortement. Solution : Nous espérons qu’il ne fait pas cette température dans votre cuisine. Si vous avez placé votre Bokashi sur le balcon, il est temps de le rentrer !

Problèmes et solutions d’un composteur extérieur (type bois, plastique, rotatif, potager)

Dans un composteur extérieur, tout est une question d’équilibre. Premièrement, il faut un bon équilibre entre les apports de déchets verts et de déchets bruns. Pour rappel, les déchets verts sont les matières humides, plus riches en azote (épluchures, herbe, restes alimentaires, sachets de thé…) et les déchets bruns sont les matières sèches et dures, plus riches en carbone (papier, carton, boite à oeufs., feuilles mortes, brindilles..). Les matières vertes permettent un apport d’humidité nécessaire à votre compost, et les matières brunes permettent à votre compost d’être bien oxygéné, car elles ont un plus grand pouvoir structurant. Pour garantir une bonne répartition de l’humidité et une bonne aération, il faut procéder à des retournements réguliers de votre compost. Voilà, toutes les bases sont là. Maintenant que ces grands principes sont compris, il vous sera très simple de palier tous les petits problèmes de votre composteur. Voici un récap des problèmes les plus répandus.

Mon compost dégage une mauvaise odeur

Explication 1 : Votre compost est trop humide. Solution : il vous suffit d’ajouter davantage de déchets bruns pour compenser cette trop forte humidité. Explication 2 : Votre compost n’est pas assez aéré. Si c’est le cas, les matières seront mal décomposées, car les micro et macro-organismes ne seront pas assez performants. Solution : procédez à un retournement complet de votre compost, et ajoutez davantage de matières brunes avec un bon pouvoir structurant (paille, brindilles…).  

J’ai des moucherons et des rongeurs autour de mon composteur

Explication : Ce problème peut venir de trop grands apports de viandes, poissons et produits laitiers dans votre composteur et d’un excès d’humidité. Solution : Limitez temporairement ces apports et ajoutez davantage de matières brunes. Recouvrez le haut de votre composteur de morceaux de carton, de papier journal ou d’un tissu. Sachez qu’il existe également des grilles anti-nuisibles.
 

Mon composteur ne produit pas de compost

Explication 1 : le processus de compostage extérieur est assez lent, comptez environ 6 mois pour obtenir du compost. Un composteur rotatif vous permettra d’avoir du compost beaucoup plus rapidement. Si passé de délai vous n’avez toujours rien récolté, alors il se peut qu’il y ait un problème. La plupart du temps, cela viendra d’un problème d’humidité. La première cause peut donc être un excès d’humidité. Solution : Retournez votre compost et ajoutez des matières brunes.
Explication 2 : Il se peut également qu’à l’inverse il y ait un manque d’humidité dans votre composteur. Solution : Retournez votre compost, humidifiez, et ajoutez davantage de matières vertes.

Problèmes et solutions d’un lombricomposteur

 

Le lombricomposteur fonctionne grâce à la dégradation de vos déchets par l’action conjointe de micro-organismes (qui viennent pré-décomposer la matière) et de vers (qui se nourrissent de la matière pré-décomposée). Pour fonctionner correctement, il faut un milieu aéré, humide (mais pas gorgé d’eau), et un bon équilibre entre les matières azotées et carbonées. En simplifié, comme dans un composteur extérieur classique, il faut équilibrer les matières vertes humides (épluchures, fruits/légumes, sachets de thés…) et les matières brunes sèches et dures (carton, papier, rouleaux de papier WC, boîte à oeufs). Un autre point important est de ne pas trop nourrir les vers, surtout lors de l’acquisition de votre lombricomposteur. Il faut attendre que les vers aient ingéré une partie des déchets avant d’en mettre des quantités supplémentaires. C’est important pour éviter un processus de fermentation dans votre lombricomposteur, responsable de mauvaises odeurs. Maintenant que vous être un expert (vous en saurez plus grâce à notre guide complet du lombricomposteur), voici les problèmes les plus courants rencontrés avec un lombricomposteur :

Mon lombricomposteur dégage une mauvaise odeur

Explication 1 : Il y a une trop grande quantité de déchets et les vers n’ont pas le temps de tout consommer. Résultat, les déchets pourrissent. Solution : Mettez à la diet’ vos vers quelques temps en attendant que la quantité de déchets diminue.
 
Explication 2 : Votre lombricomposteur est trop humide. Solution : Ajoutez davantage de matières brunes.
 

Mes vers s’échappent du lombricomposteur

Explication 1 : Si vous avez votre lombricomposteur en intérieur (voir nos modèles), ce n’est pas l’idéal. Sachez qu’ ils ne vont pas camper très longtemps dans votre salon : leur espérance de vie est très faible lorsqu’ils ne sont plus dans leur cocon d’humidité et exposés à la lumière du soleil. S’ils s’échappent, c’est donc que les conditions à l’intérieur du lombricomposteur sont particulièrement mauvaises pour eux. La première piste à explorer est une quantité de déchets trop importante : ces déchets pourrissent et engendrent une mauvaise odeur. Ce n’est ni agréable pour vous, ni pour les vers ! Solution : réduisez les apports de déchets en attendant une stabilisation.
 
Explication 2 : Votre lombricomposteur est trop humide. Solution : Ajoutez davantage de matières brunes.
 
Explication 3 : Si vous venez tout juste d’installer votre lombricomposteur, alors il s’agit d’un élan de curiosité de vos vers qui veulent visiter leur nouveau foyer. Cela ne durera pas, car ils se rendront compte très vite qu’ils sont bien mieux dans le composteur. Solution : Vous pouvez éclairer votre lombricomposteur les premières semaines, car les vers n’aiment pas la lumière. Vous pouvez également mettre un bout de papier au niveau du robinet, et poser du carton humide sous le couvercle. 
 

J’ai des mouches/moucherons autour de mon composteur.

Explication : Même si on possède un lombricomposteur extérieur, ce n’est pas très agréable. Ce problème peut venir d’un excès d’humidité dans le lombricomposteur. Solution : Recouvrez vos déchets avec du carton, papier, ou tissu.
 

Mes vers sont morts

Explication 1 : D’abord, observons une petite minute de silence pour nos amis les vers qui n’ont pas mérité ce triste sort. Ensuite, veillons à ne pas reproduire ce carnage. Revoyez premièrement l’exposition de votre lombricomposteur. Solution : Évitez une exposition directe au soleil et aux intempéries de manière générale, privilégiez un coin abrité. La température optimum se situe entre 15 et 25°C. 
 
Explication 2 : Ce problème peut venir d’un manque d’humidité. Pour le savoir, vérifiez si vous récoltez périodiquement du jus de compost. Solution : Ajoutez des matières vertes.
 
Explication 3 : Ce problème peut également venir d’un manque d’aération. Solution : Placez le contenu du bac inférieur sur le dessus et ouvrez le couvercle. Vos vers seront dérangés par la luminosité et vont se rendre dans les étages inférieurs. Vous aurez ensuite le champ libre pour remélanger votre compost.
 
Explication 4 : vos vers n’ont pas assez à manger. Solution : cuisinez une bonne soupe pour faire le plein d’épluchures à donner à vos vers ! De manière générale, prévoyez un léger excédent de nourriture avant de partir en vacances.
 

Je ne récolte pas de jus de compost

Explication 1 : Votre robinet est bouché par un morceau de déchet ! Solution : débouchez votre robinet.
 
Explication 2 : Il y a un manque d’humidité dans votre lombricomposteur. Solution : Rajoutez des matières vertes, si besoin humidifiez.
 
Explication 3 : Votre lombricomposteur est en extérieur et il fait froid. L’hiver, votre lombricomposteur produira naturellement moins de compost et jus de compost. Solution : placez votre lombricomposteur dans un endroit abrité. Attention, vous ne devez pas le recouvrir totalement, car rappelez vous que vos vers ont besoin d’une bonne oxygénation !

Pour aller plus loin…

Cet article vous a été utile ? Dites-le nous en commentaire et n’hésitez pas à partager !

Pour partager cet article

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

1 réflexion sur “Problèmes et solutions pour entretenir son composteur”

  1. Super article !
    J’avais pas mal de moucherons dans mon lombricomposteur, j’ai réduits la quantité de nourriture et mis mes rouleaux de papier toilette par dessus, au bout de 3j plus d’insecte, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page